Les merveilleux vaisseaux n’existent pas en acupuncture !

"

Commencer à lire

Les merveilleux vaisseaux n’existent pas en acupuncture - Sionneau Philippe

Auteur : Philippe Sionneau

Avertissement : méridien ou canal ?

Depuis 20 ans, j’utilisais comme tout le monde en France le terme méridien pour décrire le concept de jīng . Pour être cohérent avec l’avancée de mes recherches, j’ai décidé de remplacer progressivement le terme « méridien » par « canal ». En effet, la signification réelle du terme jīng en chinois est canal, chenal… Pour être complet le terme jīng pouvait aussi désigner les routes ou directions dans l’axe sud-nord ou encore la chaîne d’un tissu. C’est probablement à cause de ces deux significations que la traduction « méridien » s’est imposée aux premiers traducteurs. Pourtant le mot méridien qui désigne les lignes fictives sur le globe terrestre passant par l’axe de la terre est loin de recouvrir le concept chinois jīng dans le cadre de la médecine chinoise. D’après le chinois ancien et les experts, ce caractère, dans le cadre de l’acupuncture, relève plus de l’imagerie de l’hydraulique que de la géographie. Il désignait un cours d’eau ou un canal qui a pour mission de conduire, de distribuer l’eau. Or, cette symbolique de l’hydraulique se retrouve en permanence dans les textes fondateurs de l’acupuncture. C’est pourquoi il me paraît plus juste de l’employer. D’ailleurs, en langue espagnole et anglaise, les termes « canal » et « channel » sont de plus en plus utilisés par les spécialistes les plus pointus en chinois.

*********************

Les vaisseaux extraordinaires - Philippe SionneauL’expression « qí jīng bā mài 奇经八脉 » est fréquemment traduite en français par « huit vaisseaux curieux » ou « huit merveilleux vaisseaux » ou mieux par « huit vaisseaux extraordinaires ». Beaucoup de professionnels entendent « extraordinaire » comme l’équivalent de « fantastique, formidable, incroyable… ». En arrière-plan de ces traductions, il y a une espèce de mythologie qui laisse croire que ses canaux ont des pouvoirs surnaturels et en tout cas supérieurs aux canaux principaux. Tout cela n’est que pure mystification.

Si on laisse de côté nos a priori et nos vieilles habitudes de côté, si on traduit littéralement l’expression « qí jīng bā mài 奇经八脉 », elle signifie « canaux extraordinaires et huit vaisseaux ». Et si on suit l’idée du sinologue Paul Unschuld qui pense que mài 脉 ne décrit pas un vaisseau mais le contenu d’un canal, ce qui y circule, son flot, on pourrait même traduire qí jīng bā mài 奇经八脉 par « canaux extraordinaires et huit circulations ».

Décortiquons davantage.

Bā mài 八脉 signifie huit vaisseaux, ce qui est indiscutable ou encore huit circulations comme le propose fort justement l’éminent sinologue Paul Unschuld.

Jīng 经 veut dire canal, chenal.

Qí 奇 signifie extraordinaire, dans le sens de « qui sort de l’ordinaire », « qui n’est pas ordinaire », « qui est différent de la norme ».

C’est ce que dit explicitement le Shèng Jì Zǒng Lù 圣济总录 (Compilation du sage secours), un ouvrage écrit et édité entre 1111 et 1117, sous la dynastie Song du nord : « [Parmi] les vaisseaux, il y a les extraordinaires et les ordinaires. Les douze canaux sont les vaisseaux ordinaires, les huit circulations des canaux extraordinaires ne sont pas liées à ce qui est ordinaire (ne relèvent pas du domaine de l’ordinaire), c’est pourquoi on les nomme canaux extraordinaires – 脉有奇常,十二经者,常脉也,奇经八脉,则不拘于常,故谓之奇经 ». Ici on parle de huit vaisseaux qui sont différents des canaux réguliers (zhèng jīng 正经), qui sont non ordinaires. Ils n’ont rien de « merveilleux », ils ne sont pas fantastiques mais ils sortent de l’ordinaire, ils sont extra-ordinaires.

Pourquoi sortent-ils de la norme ? Car contrairement aux canaux réguliers (zhèng jīng 正经), ils ne sont pas attachés à un organe zàng fǔ, n’ont pas tous des points Les vaisseaux curieux n’existent pas en acupuncture - Philippe Sionneaud’acupuncture propres (à part rèn mài 任脉 et du dū mài 督脉), n’ont pas de réseau secondaire (à part les liaisons du rèn mài 任脉 et du dū mài 督脉) et constituent un réseau fermé, ils n’appartiennent pas au réseau des douze canaux principaux.

Le chapitre 27 du Nán Jīng 难经 (Classique des difficultés) à la fin des Han (env. 200 ap. j.c.) dit clairement : « Ces huit circulations ne sont pas liés aux canaux (réguliers), c’est pourquoi on les nomme huit circulations des canaux extraordinaires » et le Qí Jīng Bā Mài Kǎo 奇经八脉考 奇经八脉考 écrit par le grand Lǐ Shí Zhēn 李时珍 (1518-1593) est encore plus explicite : « Les canaux extraordinaires tous ensembles forment huit circulations, ils ne sont pas liés ni contrôlés par les douze canaux, ils n’ont pas de liens surface/interne (biǎo/lǐ), c’est pourquoi, ils sont nommés ‘extraordinaires’ ». Il existe donc des canaux extraordinaires en parallèle des canaux réguliers comme il existe des organes extraordinaires comparés aux zàng fǔ « standard ».

Lorsqu’on approfondit la théorie des qí jīng bā mài 奇经八脉 selon les classiques de l’acupuncture, on comprend vite que les canaux extraordinaires correspondent aux innombrables canaux qui sont hors du réseau régulier, (comme il existe des points d’acupuncture hors des canaux), alors que les « huit circulations (vaisseaux) » sont les huit catégories de ces multiples canaux. On peut en déduire qu’il existe huit types de canaux hors du réseau normal. En d’autres termes, les nombreux canaux extraordinaires sont regroupés en huit catégories pour faciliter leur compréhension, leur étude, leur utilisation.

C’est pourquoi, pour rester au plus près de l’idée originelle, je choisis de traduire « qí jīng bā mài 奇经八脉 » par « huit circulations de canaux extraordinaires ».

huit vaisseaux extraordinaires Philippe SionneauChacune de ces catégories de canaux extraordinaires sont nommés rèn mài (任脉), dū mài (督脉), chōng mài (冲脉), daì maì (带脉), yīn wéi mài (阴维脉), yáng wéi mài (阳维脉), yīn qiāo mài (阴跷脉), yáng qiāo mài (阳跷脉). Globalement les huit circulations de canaux extraordinaires présentent deux fonctions majeures :

1- Ils régulent et coordonnent le système des canaux
2- Ils suppléent les canaux réguliers quand ils ne fonctionnement plus

A cela s’ajoute les fonctions spécifiques de chacun de ces huit vaisseaux/circulations.

Au sein de la Formation Supérieure en Acupuncture, on étudie de manière approfondie la physiologie, les fonctions, les pathologies et les méthodes thérapeutiques du rèn mài (任脉), dū mài (督脉), chōng mài (冲脉), daì maì (带脉), yīn wéi mài (阴维脉), yáng wéi mài (阳维脉), yīn qiāo mài (阴跷脉), yáng qiāo mài (阳跷脉) en se fondant uniquement sur les textes anciens. Cela débouche sur une compréhension claire du sujet et surtout sur des méthodes de soin remarquables qui étonnent toujours nos confrères.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Pour être mis au courant des nouveautés du site par e-mail (news, articles, formations, livres…), vous pouvez vous inscrire en cliquant ci-dessous :

Pour être mis au courant des nouveautés du site par e-mail (news, articles, formations, livres…), vous pouvez vous inscrire en cliquant ci-dessous :

Autres articles

Une victoire sur la neuropathie périphérique

Une victoire sur la neuropathie périphérique

Auteur : Stéphane L. (pseudo) La Formation Supérieure en Acupuncture est une formation qui change la manière de concevoir, de vivre et de pratiquer l’acupuncture et la moxibustion avec au bout des résultats souvent spectaculaires. Cela fait plus de 12 ans que...

Action du point E 38 (tiáo kǒu 条口) contre la douleur

Action du point E 38 (tiáo kǒu 条口) contre la douleur

Auteur : Philippe Sionneau J’ai lu le travail intéressant de l’équipe de Jorge Vas (1) sur l’action de E 38 (tiáo kǒu 条口) sur l’épaule douloureuse. Il confirme et conforte ce que j’avais appris en Chine, il y a plus de 30 ans en arrière. Depuis, j’applique...

Prévenir les maladies selon les Trois Trésors

Prévenir les maladies selon les Trois Trésors

Auteur : Philippe Sionneau Notez que cet article fut publié initialement dans la revue "Santé Corps Esprit" n°17. Il est destiné à un public néophyte qui n'a pas forcément la maîtrise des théories fondamentales.  Pour la médecine chinoise, le corps et l’esprit sont...